About Joss

La petite histoire

Pour faire une histoire courte

Une fois c't'un gars...

Inspiré du succès de mes dessins en art animalier, j’ai choisi d’orienter ma carrière vers l’illustration scientifique après avoir terminé mes études universitaires en biologie. De ces années de débutants, j’ai le souvenir d’avoir eu l’agréable privilège d’exposer mes dessins au côté d’œuvres d’artistes québécois de renommée internationale, tels que Jean-Luc Grondin. Durant la première dizaine d’années, j’ai développé mes talents et expertises en réalisant des contrats d’illustrations scientifiques et publicitaires.

Le 2e point marquant se produisit au début des années 90, lorsque je fus choisi pour faire partie de l’équipe d’artistes professionnels qui ont développé les outils pour réaliser les premières illustrations numériques de type vectoriel avec les ordinateurs Apple. Ces années d’immersion technologique ont catalysé en moi le besoin d’explorer davantage les horizons de création plus « traditionnels ».

Grâce à une amie, j’ai découvert l’Atelier du geste de Montréal où j’ai été membre pendant quelques sessions. De ce contact avec l’imprévisibilité des coups de pinceau et des choix de couleurs, je garde en mémoire la découverte d’une liberté d’expression joyeuse, spontanée et abstraite. Durant cette même période, un ami artiste m’invita à faire l’expérience de la taille du roc. Cette rencontre avec la pierre brute fut tellement plaisante que la sculpture a occupé l’avant-scène de mon expression créatrice pendant quelques années.

Puis, en 2009, sous l’égide de Carole Pèlerin, je me suis initié à la méthode Sfumato. C’est une approche qui fait place aux éléments de la nature comme source d’inspiration et donne à l’intuition le rôle principal. Contrairement à la rapidité d’une exécution gestuelle, le style Sfumato permet au senti de se manifester. Dans un espace d’une attentive lenteur, on laisse l’achèvement d’une toile se dévoiler de lui-même. Chaque œuvre est un cheminement en soi. La réalisation d’un tableau peut s’échelonner sur des semaines, voire des mois. L’approche Sfumato m’a permis d’affirmer ma signature et de développer une technique d’utilisation des différents médiums bien personnelle.

Jocelyn Gardner
Jocelyn Gardner

L’art abstrait tel que je le pratique me permet de m’évader du contrôle que demande mon travail d’illustrateur-infographiste. Peindre sans savoir où je vais, sans croquis de départ, engendre une insécurité qui me met en état de découverte permanente. L’émerveillement de l’enfant accompagne ainsi l’artiste dans sa démarche.

Jocelyn Gardner
Mésangeai du Canada
Dessin à l'encre de chine datant du début de ma carrière